Ce « monde lointain… » a pourtant été créé un 25 juillet !

Le 25 juillet 1970 était créé, au Festival d’Aix-en-provence, « Tout un monde lointain »  d’Henri Dutilleux

 

« Tout un monde lointain… »  est un concerto pour violoncelle composé par Henri Dutilleux, et créé au Festival d’Aix le 25 juillet 1970.

C’est une des œuvres les plus connues, et jouées du compositeur.

 

Le titre provient d’un vers du poème « La Chevelure », extrait des « Fleurs du mal » de Charles Baudelaire : « Tout un monde lointain, absent, presque défunt ».

Chacun des cinq mouvements de l’œuvre contient en exergue quelques vers extraits de ce recueil,et, bien que celle-ci possède un caractère onirique, elle fait partie des chefs d’œuvre de la musique contemporaine

Mstislav Rostropovitch et l’Orchestre de Paris sous la direction de Serge Baudo

 

L’œuvre a été créée le 25 juillet 1970 au festival d’Aix-en-Provence par Mstislav Rostropovitch et l’Orchestre de Paris sous la direction de Serge Baudo.

Les cinq mouvements enchaînés sont :

  • Énigme (Très libre et flexible)

« …Et dans cette nature étrange et symbolique… », Poème XXVII

  • Regard (Extrêmement calme)

« …le poison qui découle

De tes yeux, de tes yeux verts,

Lacs où mon âme tremble et se voit à l’envers… », Le Poison

  • Houles (Large et ample)

« …Tu contiens, mer d’ébène, un éblouissant rêve

De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts… », La Chevelure

  • Miroirs (Lent et extatique)

«Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux

Qui réfléchiront leurs doubles lumières

Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. », La Mort des amants

  • Hymne (Allegro)

« …Garde tes songes: Les sages n’en ont pas d’aussi beaux que les fous! », La Voix

 

 

Le saviez-vous?

 

Henri Dutilleux (22 janvier 1916 – 22 mai 2013), issu d’une famille d’artistes, obtient un premier prix d’harmonie puis de contrepoint et de fugue au Conservatoire de Paris, avant d’obtenir le Grand Prix de Rome de composition en 1938.

Sa première symphonie, créee en 1951 par l’orchestre National, marque le point de départ d’une brillante carrière de compositeur.  «Tout un monde lointain», son Concerto pour violoncelle et orchestre commandé par Mstislav Rostropovitch, lui assure une notoriété internationale.

Henri Dutilleux, Grand prix national de la musique en 1967, Professeur de composition au Conservatoire de Paris est l’un des compositeurs majeurs de la musique du 20eme siècle.

Polémique concernant la pose d’une plaque commémorative en hommage à Henri Dutilleux

En mars 2015 est née une polémique concernant la pose d’une plaque commémorative sur l’immeuble où le compositeur résidait, au motif qu’il aurait composé la musique d’un film de propagande pendant la seconde guerre mondiale. Bien que la probité et l’engagement de Dutilleux ne peuvent en aucun cas être mis en doute, le Comité d’histoire de la ville de Paris a considéré que cela pouvait être considéré comme un acte de collaboration avec le régime de Vichy, « bien que son implication active ne soit pas autrement documentée ».

lire a ce sujet polémique autour d’une plaque commémorative d’hommage à Henri Dutilleux

 

 

JC Goldstuck

jean-serge Lubeck

Rédacteur, concepteur, community manager et...mélomane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*