« je me présente devant toi, Seigneur ! »

« Devant ton trône je me présente devant toi, Ô Seigneur ! « 

 

le catalogue BWV expliqué par gloriamusica
Jean-Sébastien Bach

 

Le 28 juillet  1750 meurt à Leipzig, totalement aveugle, Jean-Sébastien Bach. Il aura dicté à son gendre sa dernière œuvre, le choral en sol majeur BWV 668 « Vor deinen Thron tret’ ich hiermit » (Devant ton trône, je me présente devant toi, ô Seigneur).

 

Sentant ses dernières heure arriver, Bach prend congé du monde en confiant à l’orgue sa dernière prière, dans un émouvant choral; « Devant ton trône, je vais comparaître »

Ce choral fait partie d’un recueil  désigné « Autographe de Leipzig »

 

Ce recueil, sans doute assemblé après la mort du compositeur, rassemble les manuscrits des six sonates en trio, de 17 chorals pour orgue, des variations canoniques et d’un 18 ième et ultime choral pour orgue.

 

Forkel, le premier biographe de Bach, cite Carl Philipp Emmanuel Bach

 

C’est quelques jours avant sa mort que ce choral fut dicté par le musicien aveugle à son gendre Altnikol.

De nombreuses hypothèses circulent concernant  un savant décryptage de la symbolique que contiendrait ce choral. Par exemple, la première des quatre périodes du cantique, la seule ornée, compte 14 notes, 14 étant le nombre de Bach; le nombre total des notes du cantus firmus est de 41, renversement de 14 et autre nombre-signature du musicien; etc.

Le testament musical du compositeur

 

C’est ainsi que Jean-Sébastien Bach, devenu aveugle,  s’apprête à paraître à la face de Dieu, et enfin contempler son Créateur dans son éblouissante lumière. Il avait subi deux opérations, faites par John Taylor, probablement plus charlatan que médecin, qui avaient plutôt aggravé son état. Dix ans plus tard, Haendel passera entre les mains du même Taylor…avec le même résultat !

 

Le Saviez-vous ?

Exactement  à la même date, mais 9 ans plus tôt (1741) s’éteignait Antonio Vivaldi. Coïncidence !

jean-serge Lubeck

Rédacteur, concepteur, community manager et...mélomane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*