Stille Nacht, heilige Nacht (Douce nuit, sainte nuit) du 24 décembre

24 Décembre : Douce nuit, sainte nuit (Stille Nacht, heilige Nacht)

C'est à l'Autrichien Joseph Mohr que l'on doit la composition du célèbre chant "Douce nuit, sainte nuit (en allemand Stille Nacht, heilige Nacht ).

Ce chant été chanté pour la première fois le 24 décembre 1818 dans l'Église Saint-Nicolas d'Oberndorf bei Salzburg, en Autriche.

partition du chant "Stille Nacht"
partition du chant "Stille Nacht"

Ce chant a été écrit en 1816 par l'Autrichien Joseph Mohr qui était alors prêtre dans les Alpes autrichiennes.

La musique en fut composée par l'organiste autrichien Franz Xaver Gruber en 1818.

Voici le texte des paroles les plus souvent utilisées :

1. Douce nuit, sainte nuit,
Dans les cieux, l'astre luit.
Le mystère annoncé s'accomplit
Cet enfant sur la paille endormi
C'est l'amour infini
C'est l'amour infini.

2. Ô nuit d'amour, sainte nuit,
Dans l'étable, aucun bruit.
Sur la paille est couché l'enfant
Que la Vierge endort en chantant
Il repose en ses langes
Son Jésus ravissant.

3. Ô nuit d'espoir, sainte nuit,
L'espérance a relui
Le Sauveur de la terre est né,
C'est à nous que Dieu l'a donné.
Célébrons ses louanges,
Gloire au Verbe incarné.

4. Paix à tous, gloire au Ciel
Gloire au sein maternel
Qui pour nous en ce jour de Noël
Enfanta le Sauveur éternel
Qu'attendait Israël
Qu'attendait Israël.

stille_nacht_ Joseph Mohr
Joseph Mohr, compositeur du chant "Douce nuit Sainte nuit"

 

jean-serge Lubeck

Rédacteur, concepteur, community manager et...mélomane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*