Albinoni n’a pas composé…le concerto d’Albinoni !

Albinoni n'a pas composé le "Concerto d'Albinoni" !

Le « Concerto d’Albinoni » n'a pas été composé par...Albinoni !

Albinoni, à qui l'on attribue le célèbre "Concerto"
Tomaso Albinoni, à qui l'on attribue le célèbre "Concerto"

Tous les musiciens connaissent Albinoni, compositeur italien de musique baroque né le 8 juin 1671 à Venise et mort le 17 janvier 1751 également à Venise, compositeur de nombreuses cantates et oeuvres instrumentales.

Le « Concerto d’Albinoni » est l'une des œuvres les plus populaires de la musique classique. Sous l’appellation « Adagio pour orchestre à cordes et orgue en sol mineur », c’est incontestablement l’un des « tubes » les plus populaires. Le problème, c’est qu’il n’a pas été composé…par Albinoni !

L’œuvre a été publiée par le musicologue Remo Giazotto

L’œuvre a été publiée par le musicologue Remo Giazotto, en 1945. Celui-ci prétend l’avoir composée à partir d’un thème original écrit par Albinoni, qu’il aurait retrouvé dans les ruines de la bibliothèque de Dresde. Il s’agirait des fragments d’une sonate perdue. Mais le souci vient du fait qu’on ne trouve pas trace du prétendu manuscrit original, que Giazotto se garde de fournir. L’apport de Tomaso Albinoni dans cette composition reste sujet à discussion. Certains musicologues affirment reconnaître l’écriture du compositeur, d’autres, au contraire, affirment que le thème de l’Adagio se retrouve dans d’autres œuvres de la même époque. Remo Giazotto étant décédé en 1998, il est possible que la vérité concernant ce pastiche ne soit jamais découverte.

Une des oeuvres les plus célèbres de la Musique

En tout état de cause, cette œuvre reste aujourd’hui l’une des plus connues et les plus gravées sur disque de toute l’histoire de la musique. « Rollerball », « Flashdance », « Adieu Berthe » et bien d’autres encore : elle a fait l’objet d’innombrables arrangements, réorchestrations et interprétations, et a maintes fois été utilisée pour le cinéma. Au finale, une seule différence s’impose : Giazotto s’en ayant attribué la paternité, l’Adagio n’est pas dans le domaine public !

Ecouter le Concerto d'Albinoni... eh pardon....Concerto de Giazotto devrait-on dire !


 

jean-serge Lubeck

Rédacteur, concepteur, community manager et...mélomane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*