West Side Story, le « Roméo et Juliette » des temps modernes

West Side Story, le « Roméo et Juliette » des temps modernes

West side story: le « Roméo et Juliette » des temps modernes

Le compositeur Leonard  Bernstein s’est inspiré de Roméo et Juliette pour sa comédie musicale West Side Story. Cette romance impossible, adaptée au monde moderne des années 1957, a été l’objet de 732 représentations sur les planches de Broadway.

Dans le quartier de West Side dans l’ouest de New York, s’affrontent deux gangs rivaux : les Jets, groupe de jeunes blancs et les Sharks, émigrés de Porto-Rico. Tout comme dans Roméo et Juliette, une romance naît entre Tony et Maria lors d’un bal. Mais ce coup de foudre est impossible, Maria est déjà promise à Chino. Les deux bandes s’enflamment lors de ce bal et un duel à arme blanche est même prévu le lendemain entre Bernardo, chef des Sharks et Diesel, un membre des Jets.

Maria demande à Tony de faire cesser cette querelle mais Tony assassine Bernardo qui vient de tuer le chef des Jets. Tony est pardonné par Maria tout comme Roméo avec Juliette. Elle espère enfin pouvoir l’épouser et les deux amoureux se mettent à rêver d’un monde meilleur. Chino, le meilleur ami de Bernardo, en quête de vengeance, part à la recherche de celui qui a tué son chef de gang. Il parvint à ses fins lors d’une bagarre. Maria quant à elle laissée pour morte par Anita, fiancée de Bernardo et amie de Maria.

Les deux gangs de jeunes décideront finalement de se réconcilier pour former une unité solide autour du corps de Tony.

les escaliers de l'affiche de west side story
les escaliers représentés sur l’affiche du film west side story

West Side Story, une romance impossible

La comédie musicale West Side Story , romance impossible avec tous ses rebondissements et ses assassinats, montre  sa similitude avec la célèbre histoire de Roméo et Juliette.

Une adaptation cinématographique a été réalisée en 1961 suite au succès de cette comédie musicale.

West Side Story est classé à la 51e place des 100 meilleurs films américains retenus en 1998 par l’American Film Institute,

Récompenses Oscars 1962 :
Meilleur film : Robert Wise (en tant que producteur)
Meilleur réalisateur : Jerome Robbins et Robert Wise
Meilleur acteur dans un second rôle : George Chakiris
Meilleure actrice dans un second rôle : Rita Moreno
Meilleure direction artistique (couleurs) : Victor A. Gangelin et Boris Leven
Meilleure création de costumes (couleurs) : Irene Sharaff
Meilleure photographie (couleurs) : Daniel L. Fappani
Meilleur son : Fred Hynes et Gordon E. Sawyer
Meilleur montage : Thomas Stanford
Meilleure musique de film pour un film musical : Saul Chaplin, Johnny Green, Irwin Kostal et Sid Ramin

Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Share

Written by:

19 Posts

View All Posts
Follow Me :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.