16 C
Paris
lundi, mai 20, 2024
spot_img

La Symphonie Fantastique, une des œuvres les plus audacieuses du répertoire français.

La création de la Symphonie Fantastique tombe dans un cadre de révolution artistique, très marquée durant l’année 1830. À l’instar de la pièce de théâtre « Hernani » de Victor Hugo, cet opus donne de son côté le coup d’envoi du mouvement romantique dans le domaine lyrique. Récapitulation.

La Symphonie Fantastique : romantisme lyrique par Berlioz

Une matérialisation de son « idée fixe », de sa hantise amoureuse pour l’actrice irlandaise Harriet Smithson, la Symphonie Fantastique op.14 est plus l’expression de sa passion pour sa muse qu’une autobiographie. Le compositeur ne manque pas non plus de s’y mettre en avant. Sur le fond, cette composition est inspirée de la célèbre pièce théâtrale de Goethe, Faust. Et en sa qualité d’événement romantique, elle se définit comme une des premières symphonies à programme.

La musicalité de la Symphonie fantastique révèle aussi de l’innovation, tant par le foisonnement d’instruments (dont 15 premiers violons, 15 seconds, 10 altos, 11 violoncelles et 9 contrebasses…) et leur organisation, que par l’architecture même de la musique découpée en 5 mouvements. Berlioz de révéler qu’il a modifié plusieurs fois sa partition, pour y ajouter un mélologue intitulé « Lelio ou Le Retour à la vie ».

Un quatrième mouvement significatif

La Symphonie Fantastique livre dans son quatrième mouvement, La Marche au Supplice, tout ce qui se révèle être des préceptes de base associés au romantisme : rêve, inconscient, amour déçu, mort, drogue. Cette partie donne lieu à un ensemble d’expressions vaste et diversifié, sachant qu’elle a été écrite ou réécrite à partir d’une musique déjà existante d’un projet d’opéra, en une nuit. Ce mouvement est marqué par une ouverture à l’ambiance martiale où timbales et pizzicatos expriment les pas d’un « cortège », un premier thème où violoncelles et contrebasses dépeignent une marche « sombre et farouche » et le destin fatal, puis un second thème où les instruments à vent entrainent l’exaltation du compositeur désespéré…

En tout, la Symphonie Fantastique est une création novatrice et difficile à interpréter qui aura coûté l’annulation de la première séance de création de la partition. Décontenancés par la nouveauté et la complexité de l’œuvre, les musiciens ne reviendront dessus que 6 mois après. Le succès de l’œuvre est acquis selon les propres dires de son créateur.

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles