23.3 C
Paris
samedi, avril 13, 2024
spot_img

les Ephémerides de la musique / 4 mars 1678 naissance d’Antonio Vivaldi

Antonio Vivaldi, compositeur universel et violoniste italien

Antonio Vivaldi est né à Venise en Italie, le 4 mars 1678. Son père s’appelait Giovanni Battista Vivaldi, il exerça le métier de barbier avant de devenir violoniste professionnel. Sa mère, s’appelait Camilla Calicchio. De leur union en 1676, naquirent 9 enfants dont deux morts en bas âge.
Antonio était l’aîné et il suivit les traces de son père concernant son appétence pour la musique. Le jeune homme apprit le violon au côté de son père, discipline pour laquelle il se montra extrêmement doué. Il fut très tôt admis à la basilique Saint-Marc, où exerçait son père. Cette basilique était le lieu de référence de la musique religieuse où ont été découvert et reconnu plusieurs grands musiciens. (Adrien Willaert, Claudio Merulo).
Son père le destina très jeune à la prêtrise, ce qui ne l’empêcha pas de pratiquer la musique et de développer ses compétences. Il fut donc ordonné prêtre à l’âge de 25 ans.

Antonio Vivaldi le maître de violon

Antonio Vivaldi compositeur universel devint prêtre en 1703 et continua malgré cela à vivre avec sa famille jusqu’à la mort de ses parents. En parallèle, Vivaldi fut nommé maître de violon àl »hospice, orphelinat et conservatoire de musique de haut niveau du Pio Ospedale della Pietà (établissement qui était à la fois hospice, orphelinat et conservatoire de musique) 

Dans ce lieu, le jeune homme, pouvait en tant que compositeur laisser libre cours à sa créativité. Tout y était réuni, les chœurs de talents, le matériel, le temps et surtout sans devoirs débourser d’argent. C’est aussi à cette époque, et grâce au concert donné par l’orphelinat qu’Antonio fit découvrir ses œuvres. C’est en 1705, qu’il fut promu au poste de la composition et de l’exécution des concertos. Et c’est cette même année qu’il décida de faire imprimer une de ses œuvres « douze Sonates en trio, opus 1 » qui se termine par « La Follia« .
Sa très riche carrière de musicien/compositeur fit naître un grand nombre de concertos, sonates, opéras, pièces religieuses : il se ventait de réussir à composer un concerto plus rapidement que la personne qui le recopiait !

Les Quatre Saisons : la confrontation entre l’harmonie et l’invention

Les Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi (Le quattro stagioni opus 8, no 1-4, RV 269 Le Printemps, RV 315 L’Été, RV 293 L’Automne, et RV 297 L’Hiver) sont les quatre premiers concertos baroques d’une série de douze concertos pour violon intitulés « Il cimento dell’armonia e dell’inventione » (La confrontation entre l’harmonie et l’invention).  Ces oeuvres ont été composées vers 1723 et publiés en 1725 à Amsterdam par Michel Le Cène. Leur première interprétation publique a lieu notamment à Londres et au Concert Spirituel de Paris du début de l’année 17281.

Depuis sa redécouverte au milieu du xxe siècle, cet hymne universel à la nature est considéré comme l’une des œuvres majeures dans l’histoire de la musique classique occidentale.
Vers 1725,l’intégrale des 12 concertos composant « La confrontation de l’harmonie et de l’invention »  fut éditée à Amsterdam. Il contient les célébrissimes Quatre Saisons qui figurent parmi les plus célèbres pièces du classique.
Antonio Vivaldi s’éteignit à Vienne le 28 juillet 1741.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles