les Ephemerides de la musique / 8 mars 1898 création de Don Quixote de Richard Strauss

les Ephemerides de la musique / 8 mars 1898 création de Don Quixote de Richard Strauss

Don Quixote (Don Quichotte), op. 35 est un poème symphonique de Richard Strauss, pour violoncelle, alto et grand orchestre. Composée à composé à Munich en 1897, l’oeuvre a été créée avec l’Orchestre du Gürzenich à Cologne le 8 mars 1898.

Richard Strauss, le compositeur, a donné le sous-titre de « Variations fantastiques sur un thème à caractère chevaleresque » à l’oeuvre directement inspirée du Don Quichotte de Miguel de Cervantes

Don Quichotte: c’est le violoncelle

Le violoncelle incarne le personnage de Don Quichotte, tandis que la clarinette basse, le tuba et l’alto jouent le motif bucolique et malicieux qui caractérise son fidèle serviteur, Sancho Panza. La plupart des aventures du chevalier sont décrites : le combat contre le troupeau de moutons, les moulins à vent ou le vol dans les airs. Mais surtout, Strauss s’est dépeint lui-même dans cette œuvre, à travers le caractère et le combat désespéré du chevalier ; on retrouvera d’ailleurs certains de ses thèmes dans Une vie de héros.

Variations fantastiques sur un thème à caractère chevaleresque

Le violoncelle incarne le personnage de Don Quichotte, tandis que la clarinette basse, le tuba et l’alto jouent le motif malicieux qui caractérise son fidèle serviteur, Sancho Panza. La plupart des aventures du chevalier sont décrites : le combat contre le troupeau de moutons, les moulins à vent ou le vol dans les airs. Mais surtout, Strauss s’est dépeint lui-même dans cette œuvre, à travers le caractère et le combat désespéré du chevalier ; on retrouvera d’ailleurs certains de ses thèmes dans Une vie de héros. Le compositeur fait vivre une dizaine d’épisodes de l’œuvre de Miguel de Cervantes sans respecter formellement l’ordre chronologique. Les différents chapitres sont minutieusement indiqués sur sa partition. Le violoncelle solo représente sans nul doute le chevalier alors que l’alto lui incarne son fidèle écuyer Sancho Panza. Les deux solistes n’ont pas cependant l’exclusivité de ces rôles et sont relayés par l’orchestre.

L’œuvre intitulée Don Quichotte, Variations fantastiques sur un thème de caractère chevaleresque permet au spectateur de revivre les aventures du célèbre chevalier comme dans un film muet.

Don Quichotte: la musique au service de l’action

Sa musique est au service de l’action, du danger. Il est facile de repérer les épisodes les plus marquants comme le vol dans les airs ou le combat contre le troupeau de moutons. Strauss utilise beaucoup d’effets sonores pour les moments les plus critiques de l’œuvre. Il apporte toujours à ses œuvres une touche d’humour sans jamais se moquer des personnages. Ce positionnement n’a pas toujours été bien accueilli lors de la création. Le compositeur allemand utilise ses œuvres pour se décrire lui-même au travers du caractère et du combat de Don Quichotte. Il montrera davantage sa personnalité et les aspects autobiographiques de sa vie dans ses œuvres suivantes.

Richard Strauss, compositeur et chef d’orchestre

Strauss est né en 1864 à Munich en Allemagne. C’est en 1896, à l’âge de 33 ans, qu’il compose Don Quixote. Il met un an pour terminer la composition la partition. La même année, à cette réussite professionnelle s’ajoute un bonheur plus personnel, la naissance de son fils. Le compositeur de « Macbeth » et « Ainsi parlait Zarathoustra » crée une nouvelle inspiration  dans laquelle s’inscrivent les œuvres « Don Juan » et » Till Eulenspiegel ». « Don Quichotte » sera sa septième composition.


Les Variations de Don Quixote
Introduction: Mäßiges Zeitmaß.
Thema mäßig; (Don Quichotte perd la raison à la lecture des romans)
Variation I: Gemächlich; (L’aventure avec les moulins à vent)
Variation II: Kriegerisch; (La bataille contre les moutons)
Variation III: Mäßiges Zeitmaß; (Conversation entre le chevalier et l’écuyer)
Variation IV: Etwas breiter; (L’aventure avec les pèlerins)
Variation V: Sehr langsam; (La veillée d’armes)
Variation VI: Schnell; (Rencontre avec Dulcinée)
Variation VII: Ein wenig ruhiger als vohrer; (La chevauchée dans les airs)
Variation VIII: Gemächlich; (Le voyage dans le bateau enchanté)
Variation IX: Schnell und stürmisch; (Le combat contre les deux sorciers)
Variation X: Viel breiter; (Le duel contre le chevalier)
Finale: Sehr ruhig (La mort de Don Quichotte)

Written by:

15 Posts

View All Posts
Follow Me :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!